Le Laboratoire IRISSE

Quelles spécificités peuvent prendre les activités physiques et sportives à 10 000 kilomètres de la métropole ? Ces pratiques sont elles le pur décalque de celles qui prévalent en métropole ? Sur une île telle que La Réunion, le laboratoire IRISSE fait l'hypothèse que la principale différence avec la métropole tient dans la mise en avant de l'interculturalité, c'est-à-dire dans la mise en relation de différentes cultures. Les pratiques sont présentées comme favorisant l'interculturalité. Est-ce réellement toujours le cas ? Cet appel mythique à un partage interculturel ne masque-t-il pas certaines formes de discrimination. Pour pouvoir répondre à cette question, il convient d’étudier les rapports sociaux moins comme des rapports de « classes » que comme des formes de lien social entretenues par des individus d'ethnicité différentes à partir et à propos de l'activité physique (sport, soins du corps, images du corps, rôle du corps dans la définition de soi et de son rapport à l'autre).
La société réunionnaise peut être définie par les caractéristiques de ses habitants (fort taux de diabète de type 2, fort taux d’obésité, population jeune, 50% de la population sous le seuil de pauvreté). Elle peut l'être aussi l'est aussi par les particularités de la distribution géographique de la population (forte variabilité environnementale). Ces différentes dimensions font de cet espace insulaire un laboratoire privilégié pour étudier la santé
Les membres du laboratoire sont très attachés par delà les appartenances disciplinaires aux recherches interdisciplinaires. Certes, de telles approches passent par la création de formes de travail en commun. Et pour autant, il ne s'agit pas de succomber à la tentation illusoire visant l'abolition des spécificités disciplinaires. C'est ainsi en éclairant notre objet commun à partir de nos différents points de vue que nous pensons le mieux l'appréhender. C'est à la lumière de cette conception partagée que nous avons organisé notre activité de recherche autour de deux axes de recherche.

  • Axe 1 : Bien-être, Education et Environnement
  • Axe 2 : Ingénierie du Sport et de la Santé

Quelques repères historiques : Le CURAPS a été créé en 1994. Jeune équipe de 2002 à 2006 il s'est transformé en DIMPS Equipe d'Accueil à partir de 2006. En 2015, il devient IRISSE. Il est composé aujourd'hui de 15 membres enseignants chercheurs, venus de plusieurs horizons disciplinaires. Au fil des années cette diversité est devenue notre principale ressource garantissant notre indépendance théorique face à toute vision
sectaire.